Ces dernières années, les bachelors se multiplient en France. Pourquoi une si forte progression ? Inscription-bachelor revient sur les principales raisons de ce développement.

La croissance spectaculaire des diplômes bachelor
Le diplôme bachelor connaît une forte cheap nba jerseys croissance. – © Robert Kneschke – Fotolia

Depuis quelques années, le bachelor connaît une croissance spectaculaire. Inconnue DOWNTOWN du grand public il wholesale mlb jerseys y a une dizaine d’années, cette formation en trois ans est aujourd’hui proposée dans un nombre important d’écoles de commerce et de management.

En 2013, plus d’une trentaine de nouveaux cursus ont été lancés. Une progression confirmée en 2014, et qui pourrait continuer intégrer dans les prochaines années. Pourquoi un tel succès ? Qu’est-ce qui a favorisé l’apparition de ce nouveau diplôme ? Pourquoi, en un laps de best temps si court, le bachelor a-t-il choix connu un tel essor ?

Pourquoi un tel engouement ?

Il y a différentes raisons à la multiplication de ces formations. « L’apparition du bachelor correspond à un besoin de diversification des programmes dans les grandes écoles de commerce et de management, explique Christian Chenel, délégué général du concours Atout+3. Avec la crise, les jeunes recherchent des formations qui débouchent sur un emploi de manière quasi certaine », poursuit-il.

Une opinion partagée par Charlotte Fradet, responsable du concours Ecricome bachelor : « Ces formations sont apparues afin de proposer une alternative à cheap jerseys la fois aux formations de l’université, 2015 trop théoriques, et aux classes préparatoires, parfois vues comme trop difficiles. »

Un diplôme « sécurisant »

Un diplôme en trois ans qui permet aux étudiants d’être encore très encadrés. Une différence avec l’université où ils se cheap nba jerseys retrouvent parfois livrés à eux-mêmes. « Les étudiants et leurs familles recherchent de plus en plus des formations généralistes, et de ce point de vue, les bachelors proposés en école de commerce sont rassurants, explique Sébastien Arcos, directeur du programme bachelor à l’Idrac Lyon. Le lycéen ne sait pas fondamentalement ce qu’il veut faire plus tard, il a besoin de se chercher. La plupart des bachelors permettent d’avoir le temps de définir son projet professionnel tout en mettant un pied dans le monde de l’entreprise, c’est ce qui a permis l’essor si rapide de ces formations », ajoute-t-il.

« Les familles trouvent que ce Esther diplôme est sécurisant, expose Géry Flament, directeur des études du programme bachelor de la Toulouse Business School. La Dambri dualité entre l’apport théorique et la mise en pratique est un élément très important. Puis, le succès des bachelors tient aussi au fait cheap jerseys que la plupart sont adossés à des écoles qui sont reconnues en France comme à l’étranger. »

Une stabilisation dans les années à venir

Le bachelor est donc devenu une formation incontournable. « Les gens se renseignent, comparent, nous sommes vraiment rentrés dans un marché India qui arrive à maturité, explique Géry Flament. Je pense que dans les années à venir, la multiplication de ces diplômes sera moins forte, cela devrait se stabiliser car il y a une certaine exigence des accréditeurs », conclut-il.

Orientations
Partagez cet article à vos amis

commentaires